De nouveaux bancs au Stade de France

Guillaume Teissier : "Quand on a fait cela, on est reconnu." (JEAN-MICHEL MART - MIDI LIBRE)

Si les sièges viennent d’Allemagne, la structure, le montage et la pose sont réalisés par la société Teissier sport à Cournonterral (34 - Hérault)

 

Mercredi 6 février 2013, à l’heure du coup d’envoi du match amical de football France-Allemagne, Michel et Guillaume Teissier auront assurément une petite poussée d’adrénaline. En effet, au bord de la pelouse du Stade de France, les entraîneurs, les joueurs remplaçants, les délégués et les arbitres seront assis sur des bancs de touche imaginés au sein de leur société de Cournonterral.

 

Montage et pose de fauteuils haut de gamme

 

Depuis cinq ans, la PME de dix salariés, basée dans la zone artisanale Cannabes, a le privilège d’être l’installateur exclusif de la société allemande Recaro, mondialement connue et reconnue dans les fauteuils haut de gamme : "Elle nous livre les sièges et, nous, nous réalisons le montage et la pose, d’après un cahier des charges très précis. Nous sommes les concepteurs", expliquent Michel et Guillaume Teissier.

 

Des stades de Monaco à Lille au Stade

 

S’ils ont d’ores et déjà imaginé les bancs de touche des stades Louis-II à Monaco, Marcel-Picot à Nancy, Louis-Fonteneau à Nantes, Gerland à Lyon, le grand stade de Lille, Ernest- Wallon à Toulouse, la Vallée du Cher à Tours, Aimé-Giral à Perpignan et Aguiléra à Biarritz, le père et le fils s’offrent une notoriété nouvelle avec le chantier de Saint-Denis.

 

Guillaume Teissier : "C’est une fierté"

 

"C’est une fierté de travailler avec le consortium du Stade de France. C’est une référence. Quand on a fait cela, on est reconnu", explique Guillaume Teissier, à la tête d’une société 100 % sports. En effet, elle distribue la marque Puma, vend des matériels de traçage de terrains, des panneaux de changements de joueurs - elle a l’exclusivité pour le football et le rugby - et aussi des filets, barres, poteaux de corner... Mercredi et jeudi, Guillaume et Michel Teissier et leur équipe découvriront les coulisses du Stade de France pour poser leurs fameux bancs de touche. Depuis le début des transactions avec le consortium, de l’eau aura coulé sous les ponts du Coulazou : "J’en ai rencontré des directeurs mais, au final, nous avons la récompense. Et, puis, financièrement, c’est un gros chantier."

 

Sièges chauffants et réglables pour les officiels

 

Terminées les bonnes vieilles planches de bois. Désormais, entraîneurs, joueurs et officiels vont s’asseoir sur des sièges chauffants et réglables : "Nous avons même trouvé la solution pour que chaque joueur puisse poser une bouteille d’eau de 150 cl sur le banc. C’est un petit détail qui a son importance", explique Guillaume Teissier. Le chef d’entreprise est heureux.

 

Source : Jean Noté - MIDI LIBRE 

Revenir