Solidarité-Enfance

Les Parrains du Stade de France et le Consortium ont pris l’habitude de se retrouver autour d’opérations de solidarité qui visent à faire partager leur passion pour le stade, en permettant aux plus jeunes ou aux plus démunis d’assister à des manifestations sportives ou des spectacles au Stade de France.

 

Partageons avec la jeunesse, elle est notre plus grande richesse !

Plus de 150 jeunes au spectacle Excalibur du Stade de France !

Près de 250 personnes, dont 170 jeunes des Apprentis d’Auteuil, se sont retrouvées le samedi 24 septembre 2011 pour assister au spectacle Excalibur, dans le cadre des opérations SOLIDARITE-ENFANCE menées par les Parrains et le Consortium.


Ce fut une belle soirée aux couleurs médiévales qui débuta par l’arrivée des 170 jeunes de la Fondation des Apprentis d’Auteuil. Ils profitaient ainsi de la généreuse contribution des acheteurs de billets qui avaient accepté de rajouter 1€ à leur dépense, pour que ces jeunes bénéficient d’une invitation au stade. Le Conseil général de l’Essonne avait souhaité apporter son soutien à cette initiative, générant 102 invitations !

 

Donateurs et jeunes furent tous reçus au salon Etoile pour un apéritif offert par les Parrains. Certains accédaient pour la première fois au Stade de France et tous avaient déjà les yeux émerveillés d’être là.

 

Les participants se sont alors retrouvés sous la voile protectrice du drakkar des Parrains qui arborait le nouveau logo de l’association, et ont assisté incrédules aux combats des mousquetaires ou autres guerriers médiévaux, spécialement et bénévolement venus pour eux.

 

Mais la soirée ne faisait que commencer, puisque tous gagnèrent alors le stade pour découvrir le superbe spectacle EXCALIBUR, où acrobaties, joutes équestres, jeux de feu, et fresque géante de combats médiévaux les plongeaient dans un univers de jeux et de rêves en grandeur nature ! Les Parrains, le Consortium et tous les donateurs se sont félicités de cette co-organisation satisfaisante, qui aura offert de la magie et du rêve à ces jeunes souvent malmenés par la vie.